Violences et Périnatalité

La grossesse : Une période à risques en matière de violences ?


La violence peut être présente avant la grossesse et s’y poursuivre, ou faire son apparition au cours de cette période. Dans la très grande majorité des cas, la violence se poursuivra après la naissance de l’enfant.


Par ailleurs, le contexte dans lequel se déroule la grossesse peut aussi faire augmenter la violence entre les conjoints. Par exemple, si la grossesse était imprévue ou constitue une source importante de stress, cela peut contribuer à créer une atmosphère tendue au sein du couple.


Les professionnels de la santé (gynécologues, infirmiers·ières, assistants sociaux…) ont un rôle important à jouer en matière de détection et de prise en charge des violences conjugales. En effet, durant la grossesse, les femmes sont amenées à être régulièrement en contact avec eux. Si la grossesse est un facteur de risques en matière de violences entre partenaires, elle représente aussi un moment propice à leur dépistage.



Outils ressources : 


 Le site internet "Arrêtons les violences"





 Le site internet "STOP Violences Bretagne"




 Le site internet "Déclic violence"
 Madame Pauline MALHANCHE, médecin généraliste et autrice du site declicviolence.fr, nous a accordé son aimable autorisation à partager les ressources de son site en matière de violences.



 Le site internet "Violence santé femme"




Chiffres 2024 (pdf)


Les formations existantes en Bretagne

Indépendamment des formations dispensées par le Réseau Périnatalité Bretagne, des formations sur la thématique des violences intrafamiliales sont proposées en Bretagne par l'École Universitaire de Maïeutique, l'UBO de Brest :