Prise en charge des auteurs

L'association de Réinsertion Sociale du Limousin (ARSL) coordonne l'ensemble des CPCA (Centres de Prise en Charge des Auteurs). En partenariat avec le Ministère de l'Égalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre les discriminations, l'ARSL a lancé une campagne nationale de sensibilisation afin de lutter contre les violences faites aux femmes.

Prendre en charge les auteurs au sein de centres dédiés favorise la prévention et permet également de lutter contre la récidive pour les auteurs ayant déjà été condamnés pour des faits de violence.

Dans les CPCA, 90% des auteurs sont pris en charge suite à une décision de justice, et seulement 10% s'y rendent volontairement.

La campagne a donc pour objectif d'inciter les auteurs à prendre conscience de leur violence et à se présenter volontairement dans un CPCA afin d'y être pris en charge et d'éviter le passage à l'acte. 

« S'il n'y a pas d'auteur, il n'y a pas de victime »